« Réutiliser son contenu » : comment ça fonctionne ?

« Réutiliser son contenu » : comment ça fonctionne ?

4.6/5 - (5 votes)

Saviez-vous qu’environ 20  % des blogueurs n’ont pas le temps de produire de nouveaux contenus de manière régulière ? Ils arrivent pourtant à maintenir leur popularité et leur classement dans les SERPs. Comment font-ils ? Ils réutilisent leur contenu. Oui, c’est une bonne astuce pour maintenir une bonne fréquence de publication et pour souligner sa présence, mais dans les faits, comment ça marche ?

Qu’entend-on par « réutiliser ses contenus » ?

Pour ne pas risquer d’être pris en flagrant délit de duplication, la réutilisation de contenus consiste à ressortir de vieux contenus, mais en les mettant au goût du jour. Il ne s’agit donc pas de copier-coller bêtement ce qui a déjà été écrit, mais d’enrichir le contenu existant, de le moderniser et de le publier à plus larges échelles. Voilà pourquoi on parle aussi de recyclage de contenus.

Quelle différence avec la mise à jour de contenus ? La mise à jour fait partie de la réutilisation de contenus, laquelle embarque d’autres astuces.

En quoi consiste la réutilisation de contenus ?

En quoi consiste la réutilisation de contenus ?

Cela dépend du contenu à recycler. On peut notamment :

Mettre à jour les contenus obsolètes

Ces derniers contiennent généralement des chiffres, des dates … Le but est de vérifier si les informations sont toujours d’actualités ou non. A partir de là, on peut, soit archiver l’article, soit le rafraîchir un peu en utilisant des données récentes.

On peut alors l’allonger en y ajoutant de nouvelles informations pertinentes. Notez qu’entre le standard de 500 mots demandé en 2015 et le nouveau standard de plus de 1200 mots exigé aujourd’hui, il y a une grande différence. Il est également possible de :

  • ajouter des mots-clés
  • reformuler le titre
  • ajouter une balise meta description
  • réécrire l’introduction pour qu’elle soit plus accrocheuse
  • revoir le netlinking
  • ajouter de nouvelles images selon les standards actuels …

Lorsque vous faites une profonde mise à jour d’un contenu, n’oubliez pas d’indiquer à vos lecteurs qu’il s’agit d’une nouvelle version.

Changer le format du contenu

Il peut, par exemple, être plus intéressant de passer du format texte au format vidéo lorsque le sujet du contenu le permet. C’est souvent le cas des articles dont le titre commence par « Comment … ». Une recette de cuisine écrite peut notamment être transformée en une courte vidéo culinaire.

Vous pouvez également transformer un texte conseil en une infographie ou une infographie en un texte plus détaillé. Vous devez déterminer quel format serait plus adapté pour tel ou tel contenu en tenant compte de la future plateforme de publication ou de partage et de la forme de communication avec laquelle vous êtes le plus à l’aise.

Si vous aimez jouer devant la caméra, proposez des vidéos. Si vous êtes plus axé texte, proposez des infographies, des livres blancs, des articles de blog … Il existe mille et une façons de changer le format d’un contenu. A vous de trouver le meilleur en fonction des attentes de vos personas.

Re-publier

Si vous avez des contenus de qualité, mais qu’ils ont perdu de l’audience au fil du temps, il vous suffit de les republier. Oui, cela est possible avec le CMS WordPress qui propose cette fonctionnalité. Il vous suffit de replanifier l’article en précisant une nouvelle date et heure de republication.

Si vous utilisez le plugin Revive Old Post, vous pouvez publier automatiquement certains articles sur les réseaux sociaux au bout d’un délai que vous aurez choisi à l’avance. Cela permet de planifier la republication des articles que vous mettez en ligne aujourd’hui sur votre blog sur vos pages réseaux sociaux.

Découvrez les plugings à utiliser sur WordPress pour le content marketing d’un blog

Peut-on réutiliser tous les contenus ?

Oui, il est possible de réutiliser tous les contenus, mais certains sont plus intéressants que d’autres. Il faut choisir les contenus à recycler en maintenant une certaine logique et en fonction de votre secteur. Autant que possible, choisissez des :

  • Contenu performants :

Il s’agit de vos contenus qui ont fait le plus d’audience. Vous en avez forcément eu au fil de toutes ces années de rédaction donc donnez la chance à vos lecteurs de les redécouvrir, mais dans une version plus tendance.

Pour découvrir ces papiers, faites un audit des contenus publiés sur votre site ou sur votre blog ainsi que ceux que vous avez partagés sur les réseaux sociaux. Une fois que vous les aurez trouvés, vous pourrez voir, au cas par cas, la meilleure façon de les réutiliser.

Lire aussi – Stratégie de contenu : ces expressions qui interpellent les lecteurs

  • Contenus intemporels :

En matière de rédaction, il y a ce qu’on appelle contenu chaud, c’est-à-dire des actualités qui vieillissent rapidement et ne seront plus pertinents dans quelques jours ou semaines et il y a ce qu’on appelle contenu froid, c’est-à-dire les articles de fond. C’est dans cette dernière catégorie qu’on retrouve les contenus intemporels dont le fond reste toujours valable, même au bout de plusieurs années.

Lire aussi – Contenus chauds et contenus froids : le secret des stratégies éditoriales qui marchent

Pour ces derniers, le changement de format est la meilleure manière de les recycler. Adaptez-les selon la nouvelle plateforme de diffusion à utiliser telle que les réseaux sociaux, l’emailing, un blog, un livre blanc …

  • Contenus à mettre à jour :

On le trouve aussi bien parmi les contenus chauds que parmi les contenus froids. Si vous jugez que certains articles sont obsolètes, mais que leur sujet est toujours d’actualités, une mise à jour s’impose. Cela va améliorer le référencement naturel de votre site et votre image en tant qu’expert dans votre domaine.

Pourquoi faut-il réutiliser les contenus ?

La réutilisation des contenus procure bien plus d’avantages que pour pallier le manque de temps. Elle permet de :

  • Renforcer sa présence en diffusant les contenus sur diverses plateformes
  • Gagner plus de trafic parce que l’utilisation de plusieurs plateformes augmente forcément la visibilité
  • Améliorer votre stratégie SEO puisque le fait de remettre au goût du jour des contenus obsolètes indique aux internautes et aux moteurs de recherche que vous suivez la tendance
  • Gagner du temps puisqu’au lieu de passer du temps sur de nouvelles recherches, vous traitez un sujet déjà connu, que vous maîtrisez. Vous pouvez ainsi consacrer plus de temps sur d’autres tâches urgentes.

Et d’une certaine manière, réutiliser d’anciens contenus permet d’augmenter le volume de vos contenus. Cela aura une répercussion positive sur votre image et vous aide à gagner en notoriété.

Quelques techniques pour réutiliser ses contenus

Quelques techniques pour réutiliser ses contenus

Avant toute chose, nous tenons à préciser que pour bien réutiliser un contenu, vous devez trouver le meilleur format. Par conséquent, évitez de transformer un contenu texte en une vidéo (ou vice-versa) lorsque cela n’est pas pertinent.

Réutiliser ses contenus sur les réseaux sociaux

Outre le simple partage sur les réseaux sociaux, vous pouvez vraiment réadapter le format du contenu pour une publication sur Facebook, LinkedIn, Instagram … Si possible, privilégiez le format mini-vidéo composée d’images et de textes pour faire sensation.

A lire – Partage de contenus : comment le faire intelligemment ?

Et quand la vidéo n’est pas possible, utilisez l’une de vos phrases cultes pour attirer l’attention et susciter plus d’engagement. Il vous suffit de la publier sur vos pages Facebook ou Twitter, puis d’ajouter une petite description pour les lecteurs.

Penser aux marronniers

Les marronniers sont des sujets qui reviennent chaque année comme la fête de Noël, les vacances d’été, la Saint-Valentin …

Comme ces évènements vont revenir encore en encore, ils sont une bonne occasion pour réutiliser de vieux articles. Votre texte sur le « Top 10 des meilleures destinations pour les vacances d’été » pourra ainsi être remis au goût du jour en y ajoutant d’autres destinations ou en remplaçant certaines par d’autres plus en vogue. Vous pouvez aussi ajouter un contexte post-covid, rajouter des informations sur les mesures à prendre … Et si le contenu reste toujours valable, une re-publication peut suffire à l’approche de la saison estivale.

Lire aussi – Publication contenu web : les outils marketing indispensables

Transformer les vidéos

Les techniques pour faire des vidéos ont bien évolué depuis le temps. Il est alors important de revoir vos vieilles vidéos pour les actualiser en fond et en forme.

Ainsi :

  • les longues vidéos seront divisées en petites séquences plus courtes : une vidéo de 10 mn pourra être divisée en cinq séquences de 2 mn, mais toujours avec une idée pertinente. Comme dans la rédaction de texte, il est possible d’ajouter des sous-parties à une vidéo principale. Cela vous donne de petits épisodes, plus agréables à visualiser et qui permettent surtout d’augmenter votre visibilité sur le long terme.
  • La forme générale devra inclure un sous-titrage, une introduction accrocheuse, plus d’informations à jour, des illustrations grâce à des infographies …

L’introduction doit vraiment être soignée, car ces premières secondes de contact vont pousser votre audience à rester ou à partir.

Transformer les contenus textuels en vidéo

Lorsque le sujet peut être transformé en vidéo, n’hésitez pas à le faire. Pour cela, les règles ci-dessus restent valables c’est-à-dire faire plusieurs petites vidéos. Cela implique la division du texte en plusieurs petites parties. Pour transformer un texte en vidéo, plusieurs outils s’offrent à vous tels que :

  • PlayPlay
  • Biteable
  • Lumen5
  • Animaker

Et bien d’autres encore.

Penser à l’infographie

L’infographie est une bonne technique pour recycler les contenus puisqu’elle permet de :

  • illustrer les principaux arguments d’un article
  • mettre en exergue les chiffres et données importants
  • faciliter la compréhension d’une information

Et en plus, elle peut facilement être partagée sur les réseaux sociaux.

Adapter les contenus pour l’emailing

L’emailing reste un outil de marketing important. Vous pouvez alors l’utiliser pour republier, partager et faire découvrir d’anciens contenus. Bien sûr, il faudra les adapter selon le contenu à diffuser. Vous pouvez insérer le contenu directement dans la newsletter ou bien insérer un extrait suivi d’un bouton Call-to-Action. Dans ce dernier cas, choisissez l’extrait le plus accrocheur pour inviter la personne à en lire davantage et ainsi, à cliquer sur le bouton CTA.

Penser aux présentations sur Slideshare

Cela consiste à combiner images et textes via PowerPoint pour rendre la lecture du contenu plus agréable. Assurez-vous que chaque diapositive puisse être partagée individuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.