Mise à jour article : comment éviter que cela ait une influence négative sur le SEO ?

Mise à jour article : comment éviter que cela ait une influence négative sur le SEO
(Mis à jour le: 19 mars 2019)
Mise à jour article : comment éviter que cela ait une influence négative sur le SEO ?
4 (80%) 2 votes

L’actualisation du contenu de vos pages web est le meilleur moyen d’assurer le référencement naturel d’un site web. Entre seulement changer la date d’un article, augmenter ou actualiser le contenu, le choix est assez difficile du fait que l’on ne sait pas quelles méthodes marchent le mieux. Alors, comment faire en sorte que la mise à jour de ses articles n’ait pas un impact négatif sur le SEO ?

Changer la date d’un article a-t-il vraiment un impact sur le référencement naturel ?

En fait, actuellement, il n’est pas encore pénalisé par Google de modifier la date de publication d’un article. Cependant, Gary Illyes le trend analyst chez Google, lance un avertissement dessus en disant que pour le moment ce n’est peut-être pas le cas, mais demain est un autre jour. Encore selon lui, tromper les internautes en faisant passer un ancien article pour un nouvel est bien pire que tous.

En outre, cela représente trop de risques d’une augmentation du taux de rebond si les clients ne restent pas sur la même page. Ce qui aura pour effet d’influencer négativement sur le référencement naturel du site.

Quel impact lors d’une mise à jour ?

En général, une mise à jour régulière du contenu de ses pages peut faire augmenter le taux de consultation ainsi que les visiteurs. Cependant, la plupart des actualisations n’ont pas le même résultat. De manière générale, elles permettent de :

  • garder la pertinence du contenu de son blog dans le temps. Normalement, un article périmé n’intéresse pas la majorité des internautes.
  • mettre en valeur des articles qui ont été oubliés et d’ajouter de nouvelles informations qui vous ont peut-être échappées au départ. En outre, cela permettra de mettre la lumière sur certains articles qui ont été rédigés à vos débuts et qui ont eu des référencements assez maladroits.
  • trouver l’inspiration en relisant les anciens articles. Cela peut aussi amener à constater que notre avis sur un thème a-t-il changé ou non, ce qui permet d’enrichir vos articles grâce à vos expériences d’aujourd’hui.
  • saisir l’occasion dans le cas où un sujet revient tout à coup à la mode aujourd’hui. Cela arrive fréquemment.

Faut-il mettre à jour tous les articles ?

Mise à jour article SEO

La réponse est évidemment que non. Certains blogs ne peuvent être concernés par l’actualisation d’article. Si vous tenez votre propre blog, vous pourriez avoir envie de le conserver tel qu’il ait pour lui construire un historique solide.

En outre, il existe des articles qui ne peuvent pas du tout se faire actualiser. Comme par exemple, un texte d’un vieux modèle d’appareil électroménager, pourquoi le réécrire pour parler d’un nouveau modèle alors que bons nombres d’internautes, utilisant encore l’ancien modèle, pourraient avoir besoin d’informations supplémentaires les concernant.

De plus, si vous croulez sous le travail et que n’avez déjà pas le temps pour finir vos nouveaux articles, il n’est pas nécessaire d’actualiser les anciens, car cela vous représentera encore une autre charge de travail en plus.

Il faudra donc cibler des articles précis à mettre à jour.

Comment choisir les posts à mettre à jour ?

Voici dont un guide pour vous aider à faire votre choix en termes d’articles à actualiser.

Cibler les articles périmés, mais qui ont été très populaires

Consultez dans votre outil de statistiques les articles les plus anciens qui ont attiré le plus de visiteurs et vérifiez si leurs contenus sont encore pertinents au jour d’aujourd’hui.

Cibler les articles qui pourraient attirer plus d’attention

Pour ce faire, vous devez d’abord prendre bien connaissance du contenu de votre blog. Avec le temps et les articles que vous avez déjà rédigés, il est tout à fait possible d’oublier les anciens. Alors, cela pourrait vous être utile pour faire le lien avec :

  • une actualité,  un ancien thème dont vous avez traité auparavant est remis au goût du jour. C’est l’occasion de l’actualiser.
  • des questions de lecteurs sur un sujet dont vous avez déjà abordé auparavant ou sur une partie, un mot, un paragraphe tiré d’un ancien article que vous pouvez transformer en un nouveau sujet entier. Soyez donc à l’écoute de vos habitués.
  • le référencement, en utilisant Google Search Console, vous pouvez avoir accès à toute une liste des mots clés saisis par les internautes sur Google et qui auraient pu les conduire sur votre blog ou du moins, afficher votre page parmi les résultats de recherche. Retenez les mots clés qui suscitent beaucoup l’attention des internautes (les impressions), mais qui ne les poussent pas à cliquer et actualiser les articles qui leurs correspondent en apportant quelques améliorations pour pouvoir avoir plus de clic.

A lire – Rédaction web : les règles à respecter

Quels sont donc les astuces pour améliorer le SEO ?

Mettre à jour le contenu de vos pages web est le meilleur moyen pour fournir des informations pertinentes aux lecteurs. Surtout que le monde du SEO ne cesse d’évoluer, même si certains articles restent inchangés, la plupart suivent le mouvement. Voici donc nos conseils si vous voulez améliorer votre SEO en modifiant des articles :

Ajouter une date de mise à jour

Aujourd’hui, il est de plus en plus courant de mentionner la date de publication ainsi que la date de mise à jour d’un article. Cela consiste en fait, à actualiser un texte plus vraiment frais et qui comporte souvent des erreurs. Cette méthode permet de rassurer le lecteur sur la pertinence des informations contenues dans l’article et fera office de preuve de confiance.

En outre, c’est obligatoire si jamais le texte cite des décrets ou lois, des versions de logiciels ou même des biographies d’une personnalité publique encore vivante. Tous les articles qui parlent de sujets pouvant évoluer doivent être rafraichis de temps en temps.

En ce qui concerne, les articles les plus anciens, vous pouvez garder le titre et conserver le lien, mais parc contre, il faut changer complètement le contenu pour qu’il corresponde mieux à l’actualité d’aujourd’hui.

Transformer les petits articles de blog en un seul guide

Il suffit ici, de réécrire un ancien article et de l’enrichir avec des informations se trouvant sur d’autre page du site qui a un rapport avec le même thème en envoyant un très fort signal à Google. Quand le guide est prêt, vous n’avez qu’à créer une redirection 301 des vieux articles vers l’actuel.

Créer des articles de type fil d’actualité

Il y a des sujets qui conviennent parfaitement à cette méthode. En fait, il s’agit des articles qui traitent d’un évènement, de son évolution et de ses résultats. Et le dernier résultat devra être positionné tout en haut de la page pour démontrer l’actualisation régulière de votre site.

Updater un article sur une nouvelle page

Si vous avez l’énergie et le temps de publier de nouveaux contenus, pourquoi ne pas créer un nouvel article qui fera office de mise à jour à l’ancien. C’est tout simple en fait, il suffit de réécrire l’ancien contenu en enlevant des éléments qui sont périmés et d’en apporter de nouveaux. Pour éviter une pénalisation pour duplicate content, vous devriez créer un lien canonique pour la nouvelle page. N’oubliez pas cependant, que le but est d’apporter des informations qui sont actuelles aux lecteurs.

Quand doit-on supprimer un article entier ?

Dans le cas où une page n’est pas rafraichie, vous pouvez la supprimer pour permettre à votre site web de garder une bonne impression des lecteurs et de ce fait, d’avoir un retour positif pour son référencement naturel. Surtout si le contenu se retrouve complètement dépassé et périmé. Pourtant, certains  décident de conserver ces articles-là dans le but de se créer une historique.

Lorsque vous devez arriver à cette extrémité, vous avez la possibilité de rediriger les lecteurs depuis l’adresse d’un article vers celle d’une autre page de votre site web. Cela vous évitera la perte du trafic occasionnée par la suppression.

Laisser un commentaire