Rédaction articles de blog : comment bien utiliser le gras, l’italique, les guillemets et le soulignement ?

Rédaction articles de blog : comment bien utiliser le gras, l’italique, les guillemets et le soulignement ?

4/5 - (3 votes)

De nombreuses techniques sont utilisées dans la rédaction d’articles de blog. Toutes convergent à améliorer le référencement de la page de publication et du site. Il y a toutefois une technique qu’on a trop souvent tendance à oublier : celle de la typographie. Son impact sur le SEO est moindre, par rapport aux autres astuces SEO, mais elle offre quand même quelques avantages. Découvrez comment l’intégrer dans vos habitudes de rédaction web.

Pourquoi intégrer la typographie dans la rédaction de contenus web ?

La typographie est l’art d’utiliser différents caractères pour mettre l’emphase sur certains mots ou groupes de mots. De nombreux caractères peuvent être utilisés, mais les plus courants en rédaction web sont le gras, les guillemets, l’italique et le soulignement.

Ils permettent tous de mettre en relief certaines parties de nos articles de blog. Cela permet de :

  • Rendre le texte plus compréhensible
  • Rendre la lecture plus agréable
  • Attirer l’attention des lecteurs sur des points importants
  • Guider l’internaute dans la lecture de l’article

Notez que même si ces signes typographiques n’ont que peu d’impact direct sur le référencement, ils améliorent l’expérience utilisateur. Et on sait tous combien il est important pour Google de satisfaire les internautes.

Lire aussi – Référencement naturel : les règles à respecter

Comment utiliser la typographie en rédaction web ?

Comment utiliser la typographie en rédaction web ?

La typographie permet de structurer un article de blog. Il faut néanmoins faire attention à l’utiliser correctement, car au lieu de rendre la lecture agréable aux internautes, un excès peut générer l’effet inverse.

Voici quelques astuces pour bien les utiliser :

Utiliser les formats à petite dose

Il est bon d’en utiliser dans les articles de blog, surtout s’ils sont très longs, avec peu d’images, mais n’ayez pas la main trop lourde. Pour le gras, par exemple, un gras par paragraphe de cinq lignes suffit. Il faut aussi veiller à se limiter à quelques mots au lieu de mettre en gras toute une phrase, sauf si elle est relativement courte.

En d’autres termes, les formats doivent attirer l’œil et non pas faire mal aux yeux, car vous en avez mis trop.

Choisir la bonne typographie au cas par cas

Chaque signe typographique est utilisé dans un but précis. Il est important de connaître leur signification avant d’en utiliser. Lisez la suite.

Utiliser les bonnes balises html

Pour que l’article s’affiche correctement sur le front office, il est important de choisir les bonnes balises html pour les différents caractères topographiques que vous utilisez. On sait notamment que pour mettre en gras, il faut utiliser la balise < b > ou < strong >. Pour l’italique, il est d’usage d’utiliser la balise < i > ou < em >. Informez-vous sur celles à utiliser pour tous les formats que vous souhaitez intégrer dans votre article.

Quand utiliser le gras en rédaction d’articles de blog ?

En rédaction web, les mots en gras ont plus d’impact sur le référencement d’une page. On les utilise pour :

  • Les titres : parfois, l’utilisation de la balise titre n’est pas pertinente lorsque le texte est, par exemple, trop court. Dans ce cas, on utilise seulement le gras pour l’indiquer.
  • Les mots-clés : attention à utiliser un champ sémantique riche et donc à mettre en gras différentes déclinaisons de votre expression clé principale
  • Les phrases et expressions importantes : il peut s’agir d’une information capitale, de l’argument principal du paragraphe, d’une expression qui interpelle

En ce qui concerne sa densité, on se limite à un mot en gras toutes les quatre ou cinq lignes.

Attention, il faut éviter de mettre tout le chapô introductif ou l’introduction en gras. Comme cette partie précède le premier H2 qui sera, évidemment en gras, une introduction en gras va alourdir le regard et n’aura aucun intérêt. C’est un texte qui introduit les arguments principaux donc, certes, il doit être accrocheur et encourager le lecteur à lire la suite, mais ce n’est pas la partie la plus importante qui doive être mise en exergue.

A lire – Densité des mots-clés : quel impact pour le référencement ?

Quand utiliser les guillemets en rédaction d’articles de blog ?

Quand utiliser les guillemets en rédaction d’articles de blog ?

Lorsqu’on parle, on a tendance à faire des gestes de guillemets à la main pour souligner certains points. Ces gestes manuels peuvent être accompagnés du terme « je cite … ». Cela en dit long sur la réelle utilité de ces signes typographiques de ponctuation. En effet, on les utilise en rédaction web pour :

  • Reprendre une expression prononcée par une autre personne
  • Insérer un dialogue dans un texte, une interview par exemple
  • Citer des termes officiels comme des textes de lois ou une bibliographie

En général, les parties mises entre guillemets sont reprises mot pour mot depuis d’autres sources. L’utilisation des guillemets indique qu’on copie une bribe de texte donc pour éviter la pénalité pour duplication de contenu, ce format est conseillé. Mieux encore, vous pouvez citer, à la suite de la phrase, l’auteur ou la source de l’expression.

L’utilisation des guillemets ne doit pas être confondue avec l’utilisation des parenthèses. Ces dernières servent à ajouter une information complémentaire au mot qui le précède.

Quand utiliser l’italique en rédaction d’articles de blog ?

L’italique est un autre moyen pour mettre en relief une partie du texte. Qu’est-ce qui le distingue du gras et des guillemets ? On l’utilise pour mettre en évidence :

  • Le nom d’un livre, d’un journal
  • Le titre d’un film
  • Une citation d’auteur
  • Une histoire
  • Une conversation
  • Une pensée …

Il peut aussi être utilisé pour distinguer les mots-clés.

Ceci peut aussi vous intéresser – Halte aux fautes d’orthographe : les bonnes astuces qui marchent

Quand utiliser le soulignement dans un article de blog ?

L’utilisation du soulignement est rare dans un article de blog. Pourtant, certains sites d’autorité en utilisent, mais seulement pour souligner un lien. Il indique ainsi que sur ce mot, un lien a été inséré ce qui vous permet de cliquer dessus ou non.

En dehors de cela, on ne le retrouve nulle part dans le texte, car il ne serait pas pertinent d’en insérer.

Découvrez d’autres erreurs à éviter pour la rédaction d’articles de blog

La typographie est-elle obligatoire en rédaction d’articles de blog ?

La typographie est-elle obligatoire en rédaction d’articles de blog ?

La réponse est non. Par contre, il est important d’utiliser le gras pour mettre en évidence les mots-clés. N’oubliez pas que les internautes, à la différence des lecteurs de livres papier et de journaux papiers, ont tendance à lire en diagonale. Cela leur permet de gagner du temps donc si durant cette lecture, ils ne détectent aucune information importante, ils ne s’attarderont pas sur votre page et iront voir d’autres sites.

Pour ne pas les laisser repartir (et voir votre taux de rebond grimper), insérez des mots en gras au bon endroit, au bon moment et pour des phases essentielles du contenu. Les autres signes typographiques permettent de faire la même chose. En d’autres termes, ils retiennent les lecteurs plus longtemps sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.