Un article blog à rédiger : les erreurs à éviter

Contrairement aux articles publicitaires, les articles blog ont pour objectif premier de toucher les lecteurs. Il faut bien sûr leur transmettre des informations vérifiées tout en stimulant la lecture. Pour ce faire, on évite les textes trop longs et trop formels. On chasse le trop-plein de publicités et on oublie l’objectif des marketeurs, qui est de vendre, vendre et vendre. Voici ce qu’il faut éviter à tout prix …

Le duplicate content

C’est une des règles les plus sacrées des rédacteurs web : pas de duplicate content. Cela se traduit par le fait de copier la totalité ou une partie des contenus des autres blogs/sites sur son blog/site. Comme avec les images, soit vous mentionnez la source, soit vous ne copiez pas.

Le duplicate content est très mal vu par les robots crawlers de Google et ce dernier peut même vous pénaliser pour ce vol de contenus. Puisque vous vous êtes donné tant de mal pour ouvrir un blog, autant y mettre vos propres contenus tout droit sortis de votre propre matière grise.

Tout savoir sur le duplicate content

Des images non libres de droit

Les images sont indispensables pour illustrer les articles de blog. Elles doivent être grandes, non pixélisées, référencées et surtout libres de droit. Evitez à tout prix d’insérer des images protégées par un droit d’auteur sur votre blog, sauf si vous avez obtenu l’autorisation dudit auteur. Dans ce cas-là, vous pouvez les publier, mais en précisant bien sûr vos sources.

Sans autorisation ou mention des sources, vous volez le travail d’autrui et vous exposez à une amende.

Privilégiez toujours les images libres de droit, ou mieux encore, faites vos propres images.

Trop de mots-clés

Oui, il faut utiliser des mots-clés, mais non pas en mettre à profusion dans le texte. C’est ce qu’on appelle « keyword stuffing » ou bourrage de mots-clés. Les bloggeurs, dans un souci de référencer leur article, ont tendance à sur-optimiser le texte et il faut éviter cela. Gardez en tête que vous écrivez pour vos lecteurs et non pas pour Google. Adressez-vous à eux comme vous parlez avec des amis au lieu d’adopter le langage des robots crawlers. Plus vous restez naturel, plus Google appréciera.

En rédigeant, dédiez votre texte aux internautes puis introduisez-y, de manière naturelle, les mots-clés pertinents. Quelques-uns suffisent, mais de préférence, privilégiez les expressions de longue chaîne qu’un enchaînement de mots-clés.

Les mots-clés de longue traîne se composent d’au moins trois mots. Ils sont performants d’un point de vue SEO, car sont peu utilisés par les concurrents or, puisqu’ils apparaissent dans les générateurs de mots-clés, cela signifie qu’il y a des requêtes là-dessus. Mais il faut les associer avec des mots plus concurrentiels pour se donner plus de chance d’apparaître dans les résultats de recherche.

A lire – Densité de mots-clés : quel impact pour le référencement ?

Absence de cible

Un article blog à rédiger : les erreurs à éviter

Comme on vient de le souligner, la manière dont vous allez aborder votre contenu web dépendra de votre cible. Une des erreurs courantes que font les blogueurs c’est de ne pas définir leur cible dès la création de leur blog. Cela est pourtant essentiel pour générer du trafic.

A partir de maintenant, évitez alors de vous dire que vos contenus s’adressent à tout le monde, car dans l’univers du web, tout le monde équivaut à personne. Pour que votre message suscite l’intérêt, il faut déjà savoir à qui vous vous adressez, quel type de personnes vous souhaitez convertir, … Essayez de dresser un profil de votre cible idéale pour pouvoir ensuite rédiger vos textes en se focalisant sur leurs besoins et leurs attentes.

A lire – Rédaction web : les règles à respecter

Toujours le même type de contenu

Pour garder l’attention de vos personas, essayez de varier le type de contenus que vous leur proposez. En termes de formats, il y a les textes, les images, les vidéos, les infographies … En termes de types, il y a :

  • Le contenu utilitaire : les sujets répondent ici aux questions des internautes. Ils servent à alimenter votre blog pour générer du trafic durable. En gros, vous donnez des conseils et solutions avec explications et exemples à l’appui.
  • Le contenu engageant : il sert à inspirer le lecteur. Ce type de contenus est à publier de manière régulière pour renforcer votre expertise dans votre domaine. Vous proposez des interviews, des comparaisons, des podcasts … de quoi familiariser votre cible avec votre métier.
  • Le contenu premium : il s’agit des études de cas et des livres blancs. Dans ces contenus, le blogueur fait ressortir toute son originalité et avance de nombreux exemples pour mieux engager le lecteur.

Pour chaque type de contenu, il faut faire de la recherche et soigner la qualité.

Lire aussi – Les secrets des blogs qui marchent

Un texte banal

Même si vous soignez la forme du texte, dépourvu d’originalité, les lecteurs s’enfuiront à toutes jambes. Il faut y apporter de l’originalité qui associe qualité et information pertinente.

La valeur ajoutée du texte est très importante. Quand vous traitez un sujet, traitez-le en profondeur et évitez de le caresser en surface. Pour ce faire, passez autant de temps qu’il faut sur la phase recherche. Ne commencez à écrire que lorsque vous aurez maîtrisé votre sujet et que vous aurez élaboré un plan pour le développer. Il faut que les lecteurs sentent qu’il y a vraiment de la recherche dans votre texte et que vous savez exactement de quoi vous parlez.

Pour mettre en avant votre expertise, ne vous contentez pas seulement de donner des conseils. Donnez plutôt des exemples concrets sur comment les lecteurs vont appliquer ces conseils dans la vie réelle.

Lire aussi – Rédaction article de blog : comment bien s’y prendre ?

Le bloc de texte

La première chose à faire pour attirer l’attention du lecteur c’est de lui donner envie de lire votre texte, dès qu’il y jette un coup d’œil. La forme est donc indispensable d’où la nécessité de chasser les blocs de paragraphes utilisant toujours la même police et les textes bourrés de fautes.

A la place, privilégiez :

  • Les phrases courtes
  • Les mots compréhensibles par tout le monde
  • Une forme aérée et structurée avec de nombreux petits paragraphes, des listes à puces, des sous-titres, …

Avec ces efforts, vos lecteurs apprécieront votre geste d’attention.

Lire aussi – Les secrets d’un contenu web durable

Trop de publicités

Oui, lorsqu’on écrit un article sur un blog, le but ultime est évidemment la vente, mais il ne faut pas trop se focaliser là-dessus. Faites en sorte de produire un contenu informatif tout en tissant, subtilement un lien avec votre cible afin de l’inciter à l’achat.

Sur le blog, il faut encourager et non, mettre la pression et faisant trop de publicités. La qualité des informations est essentielle pour séduire, convaincre et convertir les lecteurs. Essayez de glisser subtilement vos boutons Call to action dans la page pour les inciter à cliquer dessus sans que votre intention soit trop flagrante. Le bouton CTA doit être placé au bon endroit, là où il semble être une suite logique à ce que le lecteur vient de lire.

A lire – Contenu SEO : pourquoi la qualité est-elle autant exigée ?

Jouer aux intellos

Oui, vous êtes un grand intellectuel et alors ? Vos lecteurs n’ont pas besoin de le savoir. Gardez en tête que vous vous adressez à un public très large qui ne compte pas que des intellos comme vous.

Ne faites donc pas étalage de vos connaissances, car cela devient vite ennuyeux. Le mieux c’est de vulgariser une information que vous connaissez et la développer en indiquant que vous la maîtrisez bien. A travers le blog, votre but n’est pas d’en mettre plein la vue aux lecteurs, mais de leur donner des informations utiles, pratiques et vraies. Gardez en tête que vous leur venez en aide, donc placez-vous en expert qui inculque les bonnes valeurs aux autres.

Tâchez néanmoins de vous faire comprendre en utilisant des mots compréhensibles par tous. Si vous devez utiliser des jargons techniques, n’oubliez pas de donner une petite définition claire. Le choix des termes à utiliser et du ton du texte dépendront de votre cible.

Lire aussi – Conseils de rédaction pour un bon référencement

Absence de point de vue

Vous voulez rester neutre afin de ne pas apporter trop de jugements ? Et bien, révisez vos positions, car les lecteurs aiment qu’il y ait un point de vue dans l’article rédigé.

Dans un article de blog, ils chercheront avant tout votre vécu personnel et votre point de vue sur le sujet. Rappelez-vous que vous n’êtes pas le seul à parler de ce thème donc essayez de sortir du lot tout en donnant de vraies informations.

Lire aussi – 1 000 mots en une heure : les astuces pour y arriver

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *