Traduction de contenus web : pourquoi et comment s’y prendre ?

Traduction de contenus web : pourquoi et comment s’y prendre ?

 

Cela fait des années que vous gérez votre site haut la main et maintenant, on vous parle de traduire vos contenus ? Certes, vos principaux concurrents se sont déjà lancés, mais pourquoi ? Quel en est l’intérêt est est-ce réellement rentable pour vos activités ? Et si au final, vous décidez de vous lancer à votre tour, comment faut-il s’y prendre ?

Avoir un site multilingue est-il réellement essentiel ?

Quand on parle de traduction des contenus d’un site, cela implique forcément la mise en place d’un site multilingue. Vous en avez sûrement déjà consulté et, au moins une fois, vous avez déjà dû choisir la langue dans laquelle vous souhaitez lire les contenus. C’est dans cette optique-là que la traduction des contenus s’implante.

En gros, un site multilingue est un site qui propose ses contenus dans plusieurs langues différentes.

L’objectif : permettre aux habitants des autres pays de comprendre ce que vos contenus disent.

La traduction des contenus est aussi bien cruciale pour les sites web classiques, que pour les sites e-commerce, les sites vitrines et même les blogs. Les professionnels d’aujourd’hui ont bien compris les enjeux et certains vont jusqu’à proposer jusqu’à 14 langues différentes. Eh oui, on ne se contente plus seulement de jongler sur le français et l’anglais. On multiplie les possibilités parce que les internautes francophones et anglophones ne sont pas les seuls à surfer sur la toile.

Pourquoi traduire ses contenus web ?

Pourquoi traduire ses contenus web ?

Comme on vient de le dire : pour se faire comprendre dans tous les pays. Mais d’un point de vue marketing, quel en est l’intérêt ? Les avantages sont multiples :

  • Conquérir de nouveaux marchés :

Lorsqu’on crée un site, on a tendance à choisir le français comme langue de référence. Savez-vous toutefois que tout le monde ne comprend pas le français. De même, on ne comprend pas tous l’anglais, l’allemand, le portugais, le chinois …

Un site exclusivement francophone perd alors une part de marché importante d’où l’intérêt de proposer des versions de ses contenus en d’autres langues. Cela permet d’approcher une nouvelle clientèle et de proposer ses offres, de services ou de produits, auprès de nouveaux clients.

En créant un site multilingue, on s’ouvre davantage à l’international et quoi qu’on en dise, c’est le premier objectif marketing d’une telle démarche.

  • Séduire plus de clients potentiels :

Ce point rejoint le précédent. En proposant vos contenus dans d’autres langues, vous toucherez plus d’internautes et donc de clients potentiels. Il faut comprendre que même si les internautes sont tous à peu près bilingues, ils sont plus réceptifs et enclins à acheter lorsque les contenus sont présentés dans leur langue natale.

Par exemple, bien qu’un Belge comprenne et parle le français et l’allemand, il sera plus réceptif si vous lui proposez des contenus en néerlandais. C’est pour lui, une marque de respect qui le touchera forcément et l’encouragera à consulter davantage votre site.

  • Augmenter les ventes :

Des internautes plus réceptifs sont des clients potentiels prometteurs. Puisque vous avez pris soin de leur parler dans leur langue maternelle, ils comprennent mieux vos offres, vos valeurs et vous accorderont facilement leur confiance. De fil en aiguille, si vous avez réalisé la traduction comme il faut et si vous avez bien optimisé votre funnel de vente, le nombre de ventes augmentera rapidement.

Attention, proposer des contenus dans plusieurs langues ne suffit pas pour multiplier les ventes. Il faudra toujours mener des efforts de référencement naturel pour accroître la visibilité du site ainsi que des actions marketing et webmarketing pour attirer plus de prospects. Evidemment, les actions marketing menées sur le site doit se faire dans la langue proposée.

  • Améliorer le SEO :

Quand vous proposez votre site dans une nouvelle langue, vous ne ciblez pas seulement les personnes qui parlent la langue, mais leur pays d’origine. De ce fait, votre référencement doit être plus localisé si vous souhaitez vraiment vous implanter sur ce marché.

Autrement dit, vous devez traduire en fonction des coutumes locales pour que votre site soit bien référencé dans les moteurs de recherche du pays ciblé. Il faut effectivement savoir que les moteurs de recherche sont très attentifs en ce qui concerne les langues utilisées. Ainsi, les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner doivent être traduits, non pas littéralement, mais dans les termes utilisés au pays pour dire la même chose.

Si par exemple, votre mot-clé est « Joyeux anniversaire », en anglais, la traduction littérale fonctionne, car vous aurez autant de requêtes sur Joyeux anniversaire que Happy Birthday. Par contre, en langue portugaise, même si « Feliz aniversario » est correct, on ne l’utilise que rarement. Le nombre de requête est alors faible pour cette traduction littérale. A la place, on utilise plus « Parabens » et sur ce mot-là, le nombre de requêtes est plus élevé.

Utiliser « Parabens » vous permet donc de mieux localiser votre site ou votre blog et est plus pertinent pour les moteurs de recherche.

Lire aussi – Contenu SEO : les bonnes astuces pour sortir un bon texte

  • Améliorer l’expérience utilisateur (UX) :

La traduction des contenus ne doit pas viser une langue, mais un pays. De ce fait, si vous proposez une version portugaise de votre site, il ne suffit pas seulement de faire une traduction littérale des fiches produits et autres articles du blog. Il faut vraiment orienter le site vers les cultures et les traditions des habitants du pays. Ainsi, vous ne vous contentez pas de vendre, mais montrez que vous vous intéressez à leur culture, à leurs besoins … et à cela, les clients ne restent pas indifférents.

Aussi, il faut veiller à ce que les internautes aient accès à l’ensemble de votre site dans chaque langue proposée. Au lieu de seulement proposer des articles ou des fiches produits en anglais, il serait aussi plus judicieux de proposer une page Conditions générales de vente en anglais.

Découvrez comment faire une rédaction en anglais

  • Améliorer l’image de l’entreprise :

Une entreprise qui propose un site multilingue a automatiquement une meilleure image auprès des internautes. Cela renforce le professionnalisme de la société et contribue à booster sa notoriété.

Bien que de nos jours, chaque pays travaille à promouvoir les marques locales, les marques internationales séduisent toujours plus. Avec un site multilingue, vous vous positionnez sur votre marché local, tout en vous faisant connaître à l’internationale.

Comment traduire les contenus de son site web ?

Comment traduire les contenus de son site web ?

La règle d’or à retenir : « parler aux internautes dans leur langue maternelle ».

Cela bannit toute traduction littérale donc autant que possible, on évitera les outils de traduction en ligne. Pour cause, ces outils traduisent mot à mot les contenus insérés. Non seulement, cela complique la compréhension, mais la qualité du texte rédigé laisse vraiment à désirer. On utilisera ces outils seulement pour essayer de comprendre des contenus qu’on ne comprend pas, mais aucunement, pour traduire des contenus à insérer sur son site.

A lire – Contenu SEO : pourquoi la qualité est-elle autant exigée ?

Pour ces derniers, on s’orientera plutôt vers :

  • Des plateformes de traduction ou des agences de traduction : elles vous mettent en relation avec des traducteurs expérimentés. Si possible, cherchez à entrer en contact avec des traducteurs natifs professionnels. Ils sont les mieux placés pour choisir les bonnes expressions, celles courantes dans leur pays.
  • Des agences de contenus : bon nombre d’entre elles proposent des services de traduction de contenus web. En passant par elles, vous avez l’assurance d’avoir des textes traduits de qualité et livrés dans les délais impartis.

Pour faire rédiger ou traduire vos contenus web, contactez notre agence : Redigeons.com

  • Des traducteurs professionnels : ces personnes sont généralement spécialisées dans un domaine d’activité précis. Vous pourrez les trouver par le biais des plateformes ou des agences de contenus, ou par le biais du bouche-à-oreille. Recourir à leurs services permet d’obtenir des contenus traduits plus pertinents puisque le traducteur connaît tous les bons termes techniques à utiliser en fonction des pays ciblés.

Découvrez nos services :

La traduction et rédaction en anglais

La traduction et rédaction en allemand

Comment garantir la qualité des contenus traduits ?

Que vous comptez faire la traduction de vos contenus web vous-même et souhaitez les confier à des professionnels, vous devez toujours préparer le projet en amont. Pour ce faire :

  • Déterminez votre audience :

Vous visez certes un nouveau marché, un marché encore inconnu, mais vous ne devez pas pour autant oublier de déterminer votre cible. Savoir à qui vous vous adressez vous aide à déterminer les solutions que vous souhaitez leur apporter et ainsi, les contenus à traduire en priorité.

Il faut garder en tête que les sites traduits ne doivent pas forcément contenir tous les articles du site original. On ne traduit que les contenus nécessaires et urgents. Vous pourrez par la suite, ajouter d’autres contenus plus pertinents en fonction des pays.

  • Préparez votre brief de traduction :

Dans ce cahier de charge, vous devez apporter plus de précisions concernant le ton à utiliser, les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner, la longueur des phrases, le vocabulaire à utiliser (sobre, soutenu ou familier), le tutoiement ou le vouvoiement …

Précisez bien que les mots-clés doivent être traduits en fonction de la langue locale et non littéralement.

Une fois le brief rédigé, relisez-le puis contactez un traducteur pour lui soumettre votre projet. Avant qu’il ne commence, assurez-vous qu’il a bien tout compris. N’hésitez pas à demander un feed-back au fur et à mesure qu’il avance dans son travail.

  • Mettez vos contenus traduits à jour :

Les contenus web traduits vieillissent aussi avec le temps. Ainsi, si vous avez traduit un ebook concernant la précarité énergétique en France en 2020, ce livre blanc ne sera plus pertinent l’année prochaine. Il en va de même pour les actualités.

Il est donc important de faire une mise à jour régulière des contenus qui en ont besoin et d’archiver ceux qui sont totalement obsolètes, mais dont l’information est quand même essentielle pour ne pas être supprimée.

A lire – Mise à jour d’un article : comment éviter que cela ait une influence négative sur le SEO ?

Par ailleurs, il faut savoir que la traduction des contenus web peut nécessiter un budget conséquent. C’est toutefois un investissement qui, si vous maintenez vos efforts de référencement SEO, vous permettra d’être plus compétitif sur le marché international, d’élargir votre part de marché et d’augmenter votre chiffre d’affaires. Assurez-vous seulement que le travail soit fait correctement par des professionnels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *