Stratégie de contenu : ces expressions qui interpellent les lecteurs

Stratégie de contenu : ces expressions qui interpellent les lecteurs

Sur le web et sur une même thématique, il y a des contenus qui ont le don de capter notre attention dès les premières lignes et ceux qui nous ennuient profondément du début jusqu’à la fin. Les informations véhiculées par les deux articles sont pourtant les mêmes, mais elles sont rapportées de manière différente. Le premier a su réveiller la curiosité des lecteurs tandis que le second ne fait qu’énumérer des faits sans tenir compte du poids des mots.

Le pouvoir des mots

Le pouvoir des mots

Entre « Achetez cette console dès maintenant ! » et « Achetez cette console », la première formule séduit plus que la seconde.

De même, entre « J’écris parce que j’ai des choses à dire » et « j’écris », l’audience sera beaucoup plus attentive à la première phrase qu’à la deuxième.

Entre ces différentes formules, la différence repose sur quelques mots qui ont le don d’interpeller et d’attirer l’attention de notre audience. Il s’agit pourtant de simples mots qui, à bien y réfléchir, n’ont pas grand-chose de poignant et pourtant, leur pouvoir sur notre subconscient est énorme. Il suffit qu’un client lise « dès maintenant » ou « parce que » dans une de vos accroches qu’il sera tout ouïe. Voilà pourquoi il est essentiel de bien peser ses mots afin de mener à bien une stratégie de contenu.

Lire aussi – Les techniques SEO imparables pour attirer les internautes

Les mots magiques qui marchent toujours

Les mots magiques qui marchent toujours

Il en existe plusieurs, mais les plus courants sont les suivants :

« Vous » ou « tu »

Lorsque vous rédigez, essayez toujours de vous adresser directement à vos lecteurs en utilisant le « vous » ou le « tu ». Sur un site d’entreprise, on privilégiera évidemment le vous tandis que sur un blog personnel, on peut se permettre de mettre du « tu ».

Dans les deux cas, ces deux mots donnent aux lecteurs le sentiment d’être concerné par ce que vous avez à dire. Que vous rédigiez un article de fond, une actualité, une description de produits … ces expressions interpellent davantage que le fait de rester impersonnel.

Dans le subconscient de vos lecteurs, ils ont l’impression que l’article leur est personnellement adressé. Grâce à cela, ils seront automatiquement plus ouverts et plus réceptifs. Une certaine connexion se crée entre vous et vos clients et c’est justement ce qu’on cherche à travers une stratégie de contenu.

Par conséquent, utilisez-les dans tous vos contenus, dans vos posts sur les réseaux sociaux et même dans vos boutons Call-to-action.

Lire aussi – Conseils de rédaction pour un bon référencement

Dès maintenant !

Cette expression est très efficace en matière de marketing et de webmarketing. Elle fait naître un sentiment d’urgence chez les internautes et va les pousser à agir sans attendre. Elle est idéale dans un bouton call-to-action, car somme le client de cliquer dessus sans perdre de temps.

Pour multiplier les chances, associez-la avec d’autres mots magiques comme « gratuit », « nouveauté » … En lisant ce mot, notre subconscient comprend que si on ne prend pas l’initiative dès maintenant, on peut rater une belle opportunité.

A lire – Les secrets d’un contenu web durable

Gratuit

Ce mot est très puissant et les marketeurs l’utilisent à volonté. En voyant ce mot, notre subconscient s’emballe et nous pousse à agir rapidement. Qui serait effectivement assez fou pour refuser quelque chose de gratuit ? D’autres utilisent plutôt « cadeau » ou « offert » à la place. Ils provoquent exactement la même émotion et le même sentiment chez les clients.

Le plus bizarre c’est que même si la chose « gratuite » n’est pas à proprement parler le produit en vente, notre attention est toujours en alerte dès qu’on aperçoit ce mot. Il peut pourtant s’agir de la livraison, de l’abonnement, du téléchargement, de l’inscription … Tant que c’est cadeau, on ne va pas faire les difficiles. Profitez-en alors pour encourager vos lecteurs à visionner vos vidéos, à télécharger vos e-books … tout cela « gratuitement ».

Garanti

Il vous est sûrement déjà arrivé de tomber sur une publicité avec la petite formule « résultat garanti ». Oui, ça vous interpelle hein ? Alors pourquoi ne l’utiliserez-vous pas à votre tour ?

Aussi simple qu’il peut paraître, ce mot « garanti » formule une promesse aux clients et a le don de gagner leur confiance. En le lisant, notre subconscient se sent rassuré et en sécurité. Résultat, on va automatiquement adhérer à cette offre puisque le mot garanti nous chasse toute crainte de perte ou de déception.

Lire aussi – Les secrets des blogs qui marchent

Nouveau

Qui oserait dire ne pas aimer la nouveauté ? Nous vivons dans un monde où on est tous à l’affût de nouveautés et de changements. Ainsi, dès que notre subconscient voit ce mot, il est immédiatement attiré, séduit et hypnotisé. On va faire en sorte de voir à quoi ressemble cette nouveauté et si en plus, vous y ajoutez le mot « Exclusif » ou « exclusivité », la formule cartonnera très vite.

Pour cause, non seulement c’est nouveau, mais c’est aussi exclusif. C’est peut-être difficile à croire, mais nous, les êtres humains, aimions bien l’exclusivité. Cela nous donne de l’importance, parfois même un petit air supérieur qu’on a tous au fond de nous.

En gros, « nouveau + exclusif » rime avec bonnes affaires. Assurez-vous seulement de proposer des nouveautés de qualité et meilleures que les anciennes versions.

Dans le cadre de la stratégie de contenus, ce mot a le même effet. Il vous suffit de voir que lorsque vos titres commencent par Nouveau, le lecteur est tout de suite intéressé.

Economies

Quelque part au fond de nous, on est tous un peu radin. Il ne faut pas avoir honte de se l’avouer et d’ailleurs, votre seule présence dans les solderies et les magasins de déstockage le prouve.

Ce mot « économies » comme dans la phrase « faites des économies sur … » ou « économisez 50 % sur … » a le don d’attirer le regard et d’éveiller la curiosité. Si en plus, vous indiquez un chiffre tout rond, vos lecteurs ne se feront pas prier pour lire la suite et découvrir le bouton CTA dans votre article.

Résultats

En allant sur internet, les internautes recherchent des conseils, des idées, des solutions et des réponses à leurs questions. Puisque eux, ils détiennent les questions, à vous de leur apporter les réponses et les résultats.

Il ne faut pas hésiter à utiliser ce mot dans votre argumentaire ou dans vos métadonnées pour encourager l’internaute à se rendre sur votre page. Evidemment, il faudra déterminer, en amont, les attentes de vos personas pour que le contenu réponde à leurs attentes. Sans cela, vous risquez de ne plus voir revenir les internautes sur votre site.

Parce que

Comme dans l’exemple donné plus haut, les phrases contenant un parce que intéressent toujours plus que les phrases sans. Dans notre tête, nous sommes tous du genre à vouloir des explications et des raisons évidentes pour tout.

Vous ouvrez un blog ? Pourquoi ?

Vous ouvrez un site e-commerce ? Pourquoi ?

Vous lisez ce contenu ? Pourquoi ?

Vous travaillez en ligne ? Pourquoi ?

Oui, on veut des justifications pour tout donc pensez à insérer ce mot, de temps en temps, dans vos contenus.

Tout le monde

Ce terme généralise tous les lecteurs ce qui contredit un peu notre premier mot magique, le « Vous » et le « Tu ». Dans cette partie, nous avons souligné le fait que les lecteurs aiment lorsqu’on s’adresse directement à eux. Or, avec un « tout le monde », le ton devient un peu trop impersonnel.

Mais comme on dit, l’exception confirme la règle, cette expression est tout aussi puissante que le vouvoiement ou le tutoiement. La raison est que le lecteur peut facilement s’identifier à ce terme ou se comparer.

Lorsque vous écrivez que « tout le monde aime la glace », le lecteur s’identifie immédiatement s’il affectionne les crèmes glacées. Si ce n’est pas le cas, son intérêt demeure parce qu’il va vouloir confirmer cette hypothèse ou vouloir goûter une fois de plus à une boule de glace pour faire comme les autres.

Vouloir

Ce mot rejoint un peu notre explication pour « résultats ». Pour cause, les internautes « veulent » tous quelque chose en allant sur le web. Il peut s’agir d’un résultat, d’un conseil, d’un tutoriel, d’un guide …

Dans ce cas, pour bien souligner le fait que vous répondez à ce qu’ils veulent, on multiplie les termes tels que « Vous voulez … », « Vous avez envie … », « Vous souhaitez … ». Quelle que soit sa forme, tant que vous précisez le fait de vouloir, vous aurez l’attention de vos lecteurs. En voyant ces expressions, leur subconscient leur dit tout de suite que vous allez leur donner ce qu’ils attendent. Tâchez de tenir cette promesse.

Comment

Notre quotidien est rempli de doutes et de questionnements. Comment vais-je passer le temps ? Comment vais-je m’habiller ? Comment vais-je me rendre au bureau ? Comment vais-je entreprendre telle ou telle tâche ? … Les Comment, nous en avons beaucoup et vous, en tant que rédacteur ou webmaster, devez être conscient de cela. Pourquoi ? Parce que connaître les « Comment » de vos lecteurs vous donne de nouveaux sujets de contenus et vous promet déjà une belle audience.

Par conséquent, essayez de déterminer ce que veulent vos lecteurs puis proposez-leur un contenu qui répond à un de leur « Comment ». Ce simple mot, placé au début du titre, happe le regard, attire l’attention et éveille la curiosité.

A lire – Content marketing : conseils et astuces pour réussir une rédaction web

Si …

Un « Si » induit une hypothèse et donc une sorte de mystère. Et nous savons tous à quel point notre subconscient est attiré par le mystère.

Et si vous vous glissiez dans la peau de vos lecteurs pour savoir ce qu’ils veulent ? Et si vous appreniez à piloter un yacht avant vos prochaines vacances ? Et si vous prépariez un dîner en tête-à-tête ? Et si …

Bien sûr, vous pouvez virer le « Et » et commencer seulement par « Si ». Si vous souhaitez augmenter votre trafic, lisez ceci. Efficace pour séduire non ?

Pire

La pire robe que vous pourriez avoir …

La pire soirée de Saint-Valentin que vous pourrez vivre

Les pires erreurs d’orthographe que vous commettez sans vous en rendre compte

Oui, le mot « pire » suscite un sentiment négatif, voire de la crainte et de la peur. Néanmoins, cette émotion nous met immédiatement sur nos gardes et au lieu de fuir, on va vouloir lire l’article justement pour éviter ce « pire » dont parle d’article. En gros, le lecteur aura l’impression que s’il ne lit pas le contenu, il s’expose à un danger et cela, il ne le veut pas.

Maintenant, à vous de savoir insérer ces expressions magiques dans votre stratégie de contenu pour qu’enfin, l’affluence vers votre site ou blog atteigne des sommets. Et si vous avez d’autres termes à nous faire découvrir, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *