Utiliser les réseaux sociaux

Partage de contenus : comment le faire intelligemment ?

Nombreux sont les webmasters qui publient régulièrement sur leur blog ou leur site, en respectant les principes essentiels au SEO, mais dont le succès tarde à venir. Qu’est-ce qui pourrait expliquer cela ? Le manque de visibilité des contenus. Globalement, c’est le référencement qui doit remédier à cela, mais pour accélérer les choses, il faut user de diverses astuces comme le partage de contenus.

En quoi consiste le partage de contenus ?

Cela consiste à mettre vos articles en avant sur d’autres supports plus populaires comme les réseaux sociaux.

Sur les sites les plus en vogue, vous avez sûrement déjà vu les petites icônes se référant aux réseaux sociaux, à la boîte mail … affichées sous le contenu. Ce sont des boutons de partage. En cliquant dessus, le contenu que vous êtes en train de lire, d’écouter ou de visionner sera directement partagé sur votre mur sur le réseau social choisi.

C’est en cela que consiste le partage de contenus. Cette expression est souvent assimilée à la curation de contenus, mais il y a une petite nuance entre les deux.

Leur but reste commun à savoir partager des contenus web sur divers supports Internet. Toutefois, si le partage est fait pour tous les contenus, la curation prend le temps de sélectionner les meilleurs contenus avant de les diffuser ailleurs. Dans un optique marketing, il serait donc mieux de parler de curation que de simple partage.

Pourquoi doit-on partager ses contenus sur d’autres supports ?

Pourquoi doit-on partager ses contenus sur d’autres supports ?

La curation de contenus poursuit divers objectifs à savoir :

  • Accroître la visibilité d’un site ou d’un blog :

En effet, si on prend l’exemple du réseau social Facebook, ce dernier est utilisé par des millions de visiteurs à travers le monde. En y partageant un de vos contenus, ce dernier sera vu par ces utilisateurs qui, si l’article est de qualité, diffusé dans le bon contexte et au bon moment, le consulteront. En cliquant sur le lien mis en avant, ils atterrissent directement sur votre site/blog. Cela signifie que le partage réalisé permet d’augmenter le trafic du site.

Lire aussi – Conseils de rédaction pour un bon référencement

  • Mettre en avant votre expertise :

Vous rédigez un blog portant sur le thème de la décoration d’extérieur ? Choisissez des groupes dédiés sur les réseaux sociaux pour partager vos contenus. Pensez aussi à varier le format des contenus et des publications pour s’assurer de toucher plus de personnes. Tâchez de faire des partages réguliers afin que vos followers se rendent régulièrement sur votre site.

Ne perdez pas de vue le fait que la curation doit commencer par une sélection des meilleurs contenus. Puisque dans votre cas, vous allez partager vos propres contenus, il faudra mettre l’accent sur la qualité de vos articles. C’est cela qui va encourager les lecteurs à vous suivre et c’est cela qui va renforcer votre expertise dans votre domaine.

A lire – Contenu SEO : pourquoi la qualité est-elle autant exigée ?

  • Améliorer le SEO :

Les partages de contenu sur des supports de qualité vous font bénéficier de backlinks pertinents et de qualité. Les moteurs de recherche ne sont pas insensibles à cela et vont revoir votre positionnement dans le classement sur les résultats de recherche.

Attention toutefois, un simple partage peut induire une duplication de votre contenu original. Pour éviter cela, n’oubliez pas de commenter le contenu partagé pour marquer la différence.

  • Améliorer votre stratégie de content marketing :

La curation de contenu donne plus de profondeur à une stratégie de content marketing. Dès lors que vous en tenez compte, vous adaptez automatiquement votre manière de rédiger (qualité et pertinence en mots d’ordre) et vous donnez plus d’importance aux sujets notés sur votre calendrier éditorial. Les articles partagés doivent répondre aux attentes actuelles et très changeantes des utilisateurs des réseaux sociaux. Non, vous n’êtes pas obligé de rédiger seulement des actualités, mais des contenus froids qui apportent des solutions immédiates aux lecteurs.

Lire aussi – Contenus chauds et contenus froids : le secret des stratégies éditoriales qui marchent

Par exemple, le contexte actuel concerne la pandémie. Il faut trouver des sujets liés à cette actualité sans s’éloigner de votre thématique de base. Si votre site parle de voyage, pourquoi ne pas rédiger un contenu concernant les mesures sanitaires à prendre durant les vacances ou durant les trajets pour arriver à destination.

Autrement dit, en associant la curation de contenus à votre stratégie de content marketing, vous devez rester très souple quant aux sujets choisis et rester à l’affût des tendances. Ainsi, vous partagerez des contenus intéressants, de qualité et qui mettent en avant votre expertise.

  • Etre plus crédible :

La majorité des webmasters ne partagent que leurs propres contenus. C’est certes, l’objectif premier, mais savez-vous qu’avec la curation, vous pouvez aussi partager des contenus appartenant à d’autres auteurs ? Vous leur ferez une belle publicité, mais vous en tirez aussi bénéfice. Explications …

Si vous vous contentez de partager vos propres contenus, vous renforcez votre expertise, mais cela vous rend aussi un peu partial. Au fil du temps, votre vision unilatérale sur la thématique va un peu lasser vos lecteurs qui sont toujours en quête de nouveautés et de rebondissements. Voilà pourquoi les curateurs de contenus mettent aussi les articles des autres en avant. Cela suscite les discussions et les débats et les internautes aiment cela. Pour eux, voir des contenus appartenant à d’autres sur votre page signifie que vous regardez au-delà de votre nez, que vous avez une vision plus large de votre domaine d’activités et que vous restez tout simplement humain avec des connaissances que d’autres peuvent vous apporter.

Et enfin, n’oubliez pas que cela peut vous ouvrir à de nouvelles collaborations avec les autres auteurs. Un conseil néanmoins, que vous faites appel aux contenus d’influenceurs (fortement conseillé), de personnalités politiques, de personnes lambda, d’experts dans le même domaine que vous … n’oubliez jamais de préciser la source et l’auteur du contenu.

Quels outils utiliser pour partager ses contenus ?

Quels outils utiliser pour partager ses contenus ?

Le partage de contenus ne doit pas se faire sur un coup de tête. Il doit partir d’une bonne stratégie incluant l’utilisation d’outils performants et adaptés. De nos jours, on distingue de nombreux outils destinés à la curation de contenus web. Parmi eux, on vous recommande les suivants …

Slack

Il est encore assez méconnu et pourtant, de nombreux professionnels B2B l’utilisent déjà pour partager leurs contenus. Slack n’est pas un réseau social, mais une messagerie grâce à laquelle il est possible de communiquer avec sa communauté de manière individuelle ou collective. C’est un excellent moyen de rester en contact avec ses followers. Vous pouvez même créer des groupes pour des partages plus ciblés.

Pour bien utiliser cet outil, voici comment faire :

  • Créer des communautés ou des groupes et n’oubliez pas de baptiser chaque groupe créé
  • Inviter les personnes qui vous suivent à adhérer à ces communautés
  • Rester actif au sein de chaque groupe. Pour cela, proposez régulièrement de nouveaux contenus et planifiez des animations pour inviter les membres du groupe à participer. Il faut d’ailleurs les encourager à commenter les articles, à donner des idées, à émettre leurs avis (positifs comme négatifs) …

Grâce à Slack, vous faites de la curation de contenus, mais vous collectez également de nouvelles idées pour les prochains billets ou pour améliorer vos services/produits. Il vous suffit pour cela de suivre les commentaires, de déterminer les attentes de vos communautés, … Et puisque vous n’êtes pas le seul à utiliser cet outil, pourquoi ne pas adhérer aux communautés de vos concurrents pour garder un œil sur eux ? Il va de soi que certaines personnes de vos groupes peuvent aussi appartenir à la concurrence.

Lire aussi – Comment trouver de nouveaux sujets de rédaction ?

LinkedIn

LinkedIn est le réseau social professionnel par excellence. En tant que tel, il regroupe surtout des professionnels et un grand nombre d’influenceurs. Ce sont ces derniers qui nous intéressent puisque ces personnalités du web ont la capacité de faire ou de défaire les réputations.

Il faut savoir qu’un influenceur est une personne très suivie sur la toile. Essayez donc d’en contacter à travers LinkedIn afin de proposer une collaboration. On vous le dit tout de suite, ils ne sont pas faciles à convaincre puisque, eux, ils ont déjà la notoriété et que vous, vous n’êtes pas forcément le mieux classé dans les SERPs. Néanmoins, cela reste une bonne technique à creuser. Mais comment faire exactement ?

  • Vous identifiez les influenceurs traitant une thématique proche à la vôtre. Utilisez les mots-clés pour les cherchez sur le réseau social
  • Lisez leurs contenus et partagez ceux qui vous semblent pertinents (on pense tojujours curation)
  • Commentez leurs contenus et demandez une collaboration avec eux

Dans le meilleur des cas, l’influenceur contacté consentira à partager vos contenus sur leur page ou à écrire un article sur vous. Dans le pire des cas, il refusera de le faire, mais vous avez une dernière carte à jouer, lui proposer une interview puis le publier sur votre site avant de partager le contenu sur d’autres supports.

A lire – Référencement SEO : l’importance du guest blogging

Enfin, notez que si vous continuez à rédiger des contenus de qualité, que vous alimentez régulièrement votre site, blog et vos pages sur les réseaux sociaux, vous finirez aussi par acquérir le statut d’influenceur.

Pinterest

Lorsqu’on pense au réseau social Pinterest, on a tout de suite en tête les belles images qui tapissent la page telle des mosaïques. Savez-vous que l’aspect visuel attire plus le regard et l’attention que le contenu textuel ? C’est pour cela qu’il faut toujours intégrer des images de qualité dans tous vos contenus web.

C’est ce même concept qui fait de Pinterest un outil de curation de contenus performant. Pour y partager vos contenus, il vous suffit d’y importer une image issue de votre site. Les Pinners pourront ainsi l’épingler et suivre son succès. Contrairement à Facebook sur lequel les publications ont une durée de vie moyenne de 90 mn ou à Twitter dont la durée de vie moyenne d’un tweet est de 24 mn, les pins sur Pinterest ont une durée de vie moyenne de trois mois et demi. Oui, vous avez bien lu ! Cela signifie que pendant près de 45 jours, le pin continuera à générer du trafic vers votre site.

Un autre avantage c’est qu’il vous met en relation direct avec votre audience. Vous pourrez ainsi leur proposer vos contenus, mais en retour, vous devez aussi les suivre sur le réseau pour voir ce qu’ils aiment, ce qu’ils font, ce qu’ils cherchent … Leurs agissements vous inspireront de nouvelles idées.

Facebook Chatbots

On connaît tous Facebook, mais connaît-on toutes ses fonctionnalités ? Si on vous dit Facebook Messenger, sauriez-vous de quoi il s’agit ? Bien évidemment que oui. Tout le monde utilise cet outil de messagerie de Facebook, mais rares sont les professionnels qui l’exploitent pour partager du contenu.

En effet, il est possible de publier des contenus via ce canal et d’ainsi, interagir plus étroitement avec ses communautés. Quelques grandes marques y font déjà appel, mais comment faire comme elles ? Les techniques sont nombreuses.

Les marques très suivies ont choisi d’utiliser un chatbot de Facebook pour améliorer leur service à la clientèle. Grâce à ces robots, les clients peuvent obtenir rapidement des réponses sur Messenger. Ils peuvent prendre un rendez-vous, demander des informations sur les promotions actuelles ou sur les produits du magasin, demander des conseils … Non seulement, cela améliore la relation avec les clients, mais en plus, l’entreprise n’est pas débordée par les demandes d’informations. Notez que les chatbot sont des outils CRM prometteurs à condition de bien les programmer. Le seul bémol c’est qu’en terme de curation de contenus, ils ne sont pas vraiment utiles ce qui nous amène à la technique suivante.

Cette dernière consiste à créer des groupes sur Messenger et à y partager des contenus ciblés. Tâchez seulement d’être disponible pour animer les communautés et interagir avec vos followers. Non seulement, vous y publiez vos articles et vidéos, mais vous gagnez, en retour, de nouvelles idées à exploiter.

Scoop.it

Depuis sa création en 2011, Scoop.it s’est créé une belle communauté sise aux quatre coins du globe. Sur la plateforme, vous trouverez des contenus intéressants à partager, mais vous pourrez aussi y partager les vôtres. Dans le premier cas, vous sélectionnez les contenus qui vous intéressent puis les « scoopez » sur votre page personnelle. Dans le second cas, vous « scoopez » directement vos propres contenus sur votre page personnelle.

L’utilisation de scoop.it est très simple puisqu’un seul clic suffit pour partager les contenus sur les réseaux sociaux. Vous avez également la possibilité de rattacher divers thèmes à votre journal personnalisé et d’y associer diverses pages de votre site.

Grâce à cet outil, vous gagnez de nouveaux followers, vous vous bâtissez une belle e-réputation et vous pourrez même obtenir une médaille lorsque vos contenus atteignent un bon scoring. Pour cela, il faut s’assurer qu’ils soient de qualité et donnent envie aux autres de les lire et de les partager.

One Reply to “Partage de contenus : comment le faire intelligemment ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *