Contenu SEO

Contenu SEO : les bonnes astuces pour sortir un bon texte

Beaucoup de rédacteurs ont découvert en commençant que la rédaction SEO n’était pas aussi simple qu’une dissertation de terminale. Maîtriser la langue de rédaction ne suffit effectivement pas pour faire ce métier. Il faut en connaître les bases générales et surtout bonnes techniques qui permettent de fournir un texte de qualité facilement. Voici les éléments principaux d’un bon article SEO.

Des mots-clés pertinents

Tous les articles SEO doivent être positionnés sur des mots-clés. Ce sont les termes que les internautes saisissent dans les moteurs de recherche lorsqu’ils lancent une recherche. L’utilisation de ces termes clés est indispensable pour améliorer la visibilité de votre page.

Pour en trouver, vous pouvez vous inspirer des suggestions de Google ou faire appel à un générateur de mots-clés. Parmi les outils les plus utilisés, on peut citer Semrush, Google Keyword Planner, Keyword Tool … Il vous suffit de saisir le mot-clé principal de votre sujet et vous obtiendrez plusieurs propositions.

Toutes ces propositions ne sont pas bonnes. Il faut faire le tri et ne choisir que les plus pertinentes d’entre elles. Le critère « pertinence » dépend ici de votre thématique, de votre sujet et surtout de la compétitivité des termes choisis.

La première erreur à chasser est de penser que les mots-clés les plus utilisés sont les meilleurs. Certes, ils sont saisis par des millions de personnes, mais retenez que sur sa première page de résultats, Google ne dispose que d’une dizaine de places or, les sites qui les utilisent se chiffrent à des centaines. Qui parmi vous auront la chance d’être bien positionnés sur des mots-clés très concurrentiels ?

Seuls les plus rusés auront cette chance. La ruse c’est d’associer les mots clés concurrentiels avec des termes peu concurrentiels. Il faut aussi penser à utiliser des mots-clés de longue traîne. Ces derniers apportent plus de précision et vous permettent de vous positionner sur des termes peu utilisés par les sites, mais beaucoup saisis par les internautes.

Rédaction SEO
Comment rédiger un article SEO ?

Des titres accrocheurs

Un contenu SEO se compose de plusieurs titres  auxquels il faut faire attention à chaque fois. Tous doivent être accrocheurs et parlants. Ils doivent encourager les internautes à poursuivre leur lecture et doivent leur donner des indices sur ce qui va suivre. Mais quels sont ces titres au juste ? On cite :

  • La balise Title ou Titre SEO ou encore Meta Title: ce titre n’est pas vraiment inclus dans le contenu proprement dit, mais il y est rattaché. C’est le titre que vous voyez sur les pages des résultats de recherche. Il arrive qu’il soit pareil au titre de l’article, mais mieux vaut les différencier. Le mot-clé principal doit être inclus dedans et globalement, on se limitera à environ 60 caractères. Comme il s’agit d’un des premiers éléments que les internautes voient, il doit être incitatif et accrocheur.
  • Le titre H1: c’est le titre principal de l’article. Pour le voir, les internautes doivent d’abord cliquer sur la page depuis les résultats. Comme le titre SEO, il doit être accrocheur et se composer du mot-clé principal. Il doit également être accrocheur. Idéalement, il doit faire entre 10 à 12 mots et commencer par un chiffre ou par le mot-clé.
  • Les sous-titres: ces derniers doivent être parlants et annoncer les différentes parties de votre texte. On insèrera aussi des mots-clés dans les sous-titres, mais veillez à utiliser pour chacun d’eux un terme clé différent. Répéter le même mot-clé vous fait tomber dans la sur-optimisation et Google n’aime pas cela.

Une introduction en béton

Après un titre accrocheur et des sous-titres qui en disent long sur le contenu, le lecteur va vouloir lire l’article en entier. Il reprend alors sa lecture depuis l’introduction et si là, vous n’arrivez pas à le convaincre, vous verrez votre taux de rebond grimper en flèche.

Pour éviter cela, soignez votre introduction. Celle-ci doit comprendre deux ou trois mots-clés essentiels. Elle doit être longue d’environ 100 mots. Évitez les introductions trop longues ou trop courtes.

Une structure à plusieurs paragraphes

Un article SEO bien optimisé est celui qui propose une structure agréable à lire. Évitez autant que possible les longs blocs de texte qui font fuir les lecteurs. A la place, établissez un plan avec plusieurs parties et sous-titres. D’une vue générale, il faut établir un sous-titre par argument.

Dans les textes courts, on évite toutefois de mettre un sous-titre si vous n’avez qu’un seul argument à développer. De même, si au sein d’un titre H2, vous souhaitez mettre des titres H3, assurez-vous d’en avoir au moins deux avant d’en mettre. Contrairement au H1, les H2, H3 … ne peuvent aller seul.

Plus votre texte est long, plus il faut privilégier les sous-titres et sous-sous titres. De nos jours, Google privilégie les contenus allant de 1 500 à 2 000 mots. Pensez donc à revoir vos anciens textes en y ajoutant de nouveaux paragraphes. Cela va contribuer à améliorer votre référencement naturel.

Des liens bien ancrés

Dès la rédaction, assurez-vous de pouvoir lier l’article en cours de rédaction avec les autres textes de votre site. Ce genre de liens est appelé liens entrants ou liens internes puisqu’ils se font entre les pages d’un même site.

Mais il faut aussi penser aux liens sortants ou liens externes. Ceux-là doivent orienter vos lecteurs vers les articles des autres sites. Les liens externes peuvent être établis dans le cadre d’un échange de liens, mais vous pouvez aussi le faire sans contacter l’autre site au préalable. Ce dernier pourra le valider ou le refuser.

Que ce soit pour les liens entrants ou sortants, il faut les insérer sur des ancres de qualité. Les ancres sont les mots sur lesquels vous allez placer le lien. Ces termes doivent être cohérents que ce soit au contexte du texte ou au lien inséré. Si vous placez, par exemple, un lien sur le mot ananas, il faut faire en sorte que le lecteur soit redirigé vers un article parlant de l’ananas et non de pomme. Les ancres peuvent se composer de plus d’un mot et peuvent même être une phrase entière. A vous de voir les termes les plus pertinents à utiliser, mais l’essentiel c’est qu’ils soient cohérents et naturels.

Des informations pratiques

La rédaction SEO tient aussi compte du fond de l’article. Celui-ci se compose des informations que vous allez utiliser pour informer, conseiller, orienter … les lecteurs. Il faut comprendre que le travail de rédacteur ne se limite pas à aligner des mots. Derrière chaque article se cache un travail de recherche et de synthèse.

En effet, pour pouvoir fournir un texte de qualité, il faut bien s’informer sur le sujet et le maîtriser. Cela permet de faire le tri entre les informations les plus pertinentes et celles qui n’ont aucune valeur.

Une fois les informations trouvées, il faut les trier. Le tri consiste à vérifier chacune d’entre elles. L’information est-elle juste ? Est-elle à jour ? Provient-elle de source sûre ? … Et une fois qu’on a fini le tri, il faut les lister par ordre d’importance. En rédaction SEO, ce sont toujours les informations les plus importantes qui débutent le texte. Il ne faut pas oublier cette règle, car si les lecteurs ne trouvent pas les grandes lignes dès le début, ils iront voir ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *