Comment définir sa ligne éditoriale

Comment définir sa ligne éditoriale ?

(Mis à jour le: 5 juillet 2019)

Un site ne peut plus survivre sans une bonne ligne éditoriale. Il s’agit du fil conducteur qui orientera votre stratégie de content marketing vers la bonne voie. Après la conception du site ou en parallèle avec, la définition de ce fil est la seconde tâche majeure qui vous attend. De quoi se compose-t-il ?

Qu’est-ce qu’une ligne éditoriale ?

ligne éditoriale

Avant d’entrer dans le vif du sujet, tâchons d’abord de savoir si tout le monde a compris le sens de cette expression. Si ce n’est pas le cas, alors sachez qu’une ligne éditoriale c’est l’ensemble des orientations que vous allez adopter lors de la rédaction de contenus web.

Ces orientations doivent être fixées en amont de tout projet de rédaction et doivent être établies soit par le rédacteur en chef du groupe soit par l’équipe de la rédaction.

Que doit-on trouver dans une ligne éditoriale ?

En tant que ligne directrice de la stratégie de marketing de contenu, la ligne éditoriale doit se composer des éléments suivants :

  • idées de sujets à traiter
  • ton à adopter pour la rédaction des billets
  • points de vue à appliquer dans les articles
  • informations à transmettre
  • supports de diffusion choisis
  • fréquence de publication

Avec le calendrier éditorial, elle est la base du travail de tout rédacteur web. Son contenu peut varier en fonction des objectifs fixés par l’entreprise. Ainsi, avant de fixer les différentes orientations, déterminez d’abord les objectifs de la boîte : amélioration de la visibilité de l’entreprise, promotion de l’entreprise, augmentation du chiffre d’affaires, augmentation des prospects, prise de dessus sur les concurrents, …

Comment bien définir la ligne éditoriale ?

Attention il ne suffit pas de griffonner quelques sujets sur un papier pour obtenir sa ligne éditoriale. Etant la base même du travail de rédaction, il convient d’y prêter la plus grande attention, car si vous échouez à son niveau, c’est tout votre site ou votre blog qui en souffrira. Pour éviter cela, voici quelques étapes à suivre pour bien l’établir :

Etape n°1 : quels sont vos sujets d’expertise ?

Qu’est-ce qu’une ligne éditoriale

Dès lors que vous décidez d’ouvrir un site web, vous savez déjà dans quel domaine d’activités vous vous implantez. C’est de là que vous devez partir pour trouver vos sujets d’expertise soit les sujets qui se réfèrent, directement et indirectement à vos activités.

Les sujets directs sont ceux qui vous viennent en tête dès qu’on évoque le secteur donc qui vous viennent assez aisément tandis que les sujets indirects sont ceux qui nécessitent un peu plus de recherches. Vous avez beau exceller dans votre domaine, il y aura toujours des idées qui peuvent vous échapper. Pour compléter cette partie de la ligne éditoriale, il faudra donc se poser les bonnes questions telles que :

  • Souhaiteriez-vous dévoiler les coulisses de votre entreprise à votre audience ?
  • Quelles informations souhaitez-vous leur transmettre ?
  • Souhaitez-vous vous orienter sur les conseils ou sur des guides ?
  • Pensez-vous que vos coups de cœur vont intéresser vos lecteurs ?
  • Comptez-vous devenir un vrai blog d’information ou rester un simple site marchand ?
  • Quelles aides souhaitez-vous apporter aux autres professionnels axés dans le même secteur que vous ?

Et n’oubliez pas de consacrer un billet pour chaque nouvelle idée majeure qui découle des sujets que vous avez déjà notés. Ces idées-là seront à noter au fil et à mesure que vous progressez.

Etape n°2 : quelle est la cible ?

Quand vous aurez déterminé vos objectifs, il vous sera plus facile de trouver les sujets d’expertise. Toutefois, ces derniers se basent aussi sur la détermination de la cible donc les deux premières étapes sont très complémentaires. Pour déterminer la cible, il faut se demander :

  • Quels sont les objectifs ?

S’agit-il d’augmenter le trafic en ligne, de booster les ventes, de gagner plus de contacts, de favoriser les leads, …

  • A qui s’adresseront les futurs billets rédigés ?

Souhaitez-vous orienter vos billets vers le BtoC ou vers le BtoB ? Souhaitez-vous vous adresser au grand public (sexe, tranche d’âge, situation géographique, traditions et culture, …), aux influenceurs, aux dirigeants d’entreprise, …

Dès le premier texte à publier, vous devez l’adapter à la cible déterminée. Pourquoi ? Parce que le ton à adopter dans le cadre du BtoC sera totalement différent du ton à adopter dans le cadre du BtoC. Il en va de même pour le style de texte, les sujets à rédiger, la fréquence de publication, …

Etape n°3 : quel type de contenus devez-vous publier ?

Article seo

Quand on parle de contenus, on ne parle pas seulement des textes. Il y a aussi les vidéos, les tutoriels, les photos, les interviews, …

Vous ne pourrez répondre à cette question que lorsque vous aurez passé les étapes précédentes.

Pour mettre les chances de votre côté, vous pouvez jouer la carte d’un même contenu édité sous différents formats, mais dans ce cas-là, assurez-vous que votre équipe les maîtrise parfaitement.

Etape n°4 : quelle est la stratégie adoptée par les concurrents ?

On ne vous demande pas de faire un copie-collé de vos concurrents, mais d’étudier leur stratégie pour en dégager les points positifs et les points négatifs. Rassurez-vous, cela n’a rien d’illégal comme l’espionnage industriel puisqu’il s’agit de s’inspirer sur ce qui se fait de bon chez les autres.

D’ailleurs, ceci ne vise aucunement à les copier, mais au contraire, à ne pas faire comme eux afin de bien vous démarquer. Il faut savoir que dans le milieu professionnel, la réussite est accordée à ceux qui se démarquent du lot, mais d’un point de vue positif.

Etape n°5 : quels supports allez-vous utiliser ?

Maintenant que les premiers points paraissent plus clairs, il est temps de choisir les supports que vous souhaitez utiliser. Par support, on entend les plateformes sur lesquelles vous allez publier vos contenus.

Gardez en tête que vos supports varieront en fonction des données précédentes : cible, type de contenus, secteur d’activité, … Ce qu’il faut savoir c’est que :

  • si vous œuvrez dans le milieu du BtoB, il faut privilégier les supports comme le blog, la newsletter ou encore les réseaux sociaux
  • en termes de réseaux sociaux, les entreprises privilégient surtout LinkedIn et Twitter. Le premier les aide à assurer une veille technologique tandis que le second permet de gagner plus de leads

Mais le choix du support dépendra en grande partie des personnes à qui vous vous adressez. Si vous souhaitez vendre un nouveau produit dédié au public, le réseau social Facebook sera le plus adapté tandis que si vous souhaitez multiplier les partenariats avec d’autres professionnels, LinkedIn ou Twitter seront plus performants.

Etape n°6 : quel axe donner à vos articles ?

Vous avez déjà listé quelques sujets, mais pour ne pas vous emmêler les pinceaux plus tard, pensez à les développer légèrement. Pour ce faire, vous devez :

  • sortir les sujets les plus pertinents
  • noter quelques explications à côté de chacun d’eux

Pour information supplémentaire, sachez que si vous avez édité des sujets par pack, votre stratégie de content marketing n’en sera que plus efficace, car les kits de sujets garantissent déjà un bon maillage interne, indispensable pour renforcer le référencement naturel.

Etape n°7 : comment se présente votre calendrier éditorial ?

calendrier éditorial 

Le calendrier éditorial vous permet de déterminer à l’avance la fréquence de publication et de savoir quel article devra être publié à tel moment et sur quel support.

C’est une version encore plus détaillée de la ligne éditoriale puisque qu’il planifie les différents sujets au cours d’une année d’exercice et vous rappelle quand vous devez prévoir des sujets occasionnels.

Ce calendrier est un véritable agenda pour mieux s’organiser et ne rien oublier. Globalement, on doit y voir :

  • les sujets
  • leur date de publication
  • les mots-clés à utiliser pour chaque sujet
  • la cible
  • les supports de publication
  • le nom du rédacteur qui sera chargé de tel ou tel sujet, …

Il n’y a pas vraiment de modèle standard, puisque chaque entreprise se comprend, au final, à travers son calendrier. Enfin, toujours dans le cadre d’une bonne organisation, tâchez d’ajouter une colonne « date de rédaction » pour chaque sujet. Pourquoi ? Parce que la rédaction doit toujours être planifiée, au moins, 15 jours avant la date de publication. Cela laisse aux correcteurs le temps de le corriger et de l’améliorer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *