Blog : les techniques SEO imparables pour attirer les internautes

Blog : les techniques SEO imparables pour attirer les internautes

Vous avez récemment ouvert un blog, mais l’affluence reste faible ? Ne baissez pas les bras, car il reste de nombreuses techniques SEO à exploiter pour générer du trafic. Les appliquer au quotidien vous aidera à développer votre propre communauté et à attirer toujours plus de visiteurs.

Optimiser le référencement naturel du blog

Le référencement naturel est une technique qui vise à accroître la visibilité du blog. Il regroupe diverses techniques qui travaillent ensemble pour améliorer le classement du blog dans les résultats de recherche.

Notez que l’objectif premier de tout webmaster est d’atterrir sur la première page des SERPs. Pour cause : la majorité des internautes ne consultent que cette première page. Si votre blog n’y apparaît pas, c’est que vos efforts en référencement naturel ne suffisent pas.

Pour l’optimiser et enfin bénéficier d’un trafic organique plus important, voici quelques conseils …

Déterminez votre cible

En ouvrant votre blog et en rédigeant vos contenus, à qui vous vous adressez ? La réponse à cette question est importante puisque vous permet d’établir un profil type de vos lecteurs. Qui sont-ils ? Dans quel domaine travaillent-ils ? Où vivent-ils ? Quels problèmes rencontrent-ils au quotidien ? Quelles solutions recherchent-ils ? … Plus vous les connaîtrez, plus il vous sera facile de trouver de bons sujets de rédaction.

Choisissez des sujets pertinents

Choisissez des sujets pertinents

Un sujet pertinent c’est un sujet qui intéresse vos personas. Voilà pourquoi il faut analyser les problématiques des personnes ciblées avant de se mettre à rédiger. Bien sûr, il faudra rester fidèle à la thématique du blog.

Pensez également à anticiper les besoins en fonction des évènements annuels majeurs et respectez le bon timing. Les festivités de Noël vont bientôt commencer ? Vous savez déjà que vos lecteurs vont faire des recherches sur des recettes de Noël, sur des cadeaux, sur des destinations insolites, sur la décoration de fête … Et puisque vous savez que les gens préparent cette fête dès le mois de novembre, pensez à publier vos premiers articles sur Noël dès la mi-novembre.

Positionnez-vous sur les bons mots-clés

Vous savez déjà que les mots-clés sont un point essentiel du SEO. Vous savez aussi qu’il faut associer les mots-clés principaux à des mots-clés secondaires. Autrement dit, choisir des expressions concurrentielles et des expressions peu concurrentielles. Ainsi, vous vous positionnez sur les mêmes mots-clés que les concurrents tout en essayant de se positionner sur des termes peu utilisés, mais pour lesquels le nombre de requêtes est quand même intéressant.

A lire – Densité des mots-clés : quel impact pour le référencement ?

N’oubliez donc pas les mots-clés de longue traîne et d’une vue générale, tenez compte du SEO sémantique.

En savoir plus sur le SEO sémantique

Rédigez des titres et des sous-titres accrocheurs

Savez-vous que lorsqu’un internaute arrive sur une page web, il commence toujours par une lecture en F ou une lecture en diagonale ? Cela consiste à survoler rapidement l’article pour ne lire que les titres et les sous-titres ainsi que les mots-clés en gras. Cela permet aussi de voir, en un seul coup d’œil, les images insérées dans le texte ainsi que la structure de ce dernier.

Lorsque l’internaute juge ces points répondent à ses questions, il reprend l’article depuis le début pour une lecture plus concentrée. Dans le cas contraire, lorsque les titres et sous-titres ne lui évoquent pas grand-chose, il repart aussitôt à la recherche d’un autre article plus intéressant.

Apprenez comment rédiger des titres accrocheurs

Insérez des liens internes et externes de qualité

Le netlinking est une technique SEO à ne jamais négliger puisqu’il permet de ramener du trafic sur le blog.

En interne, les liens servent à relier les différentes pages d’un même blog. En en insérant, vous invitez le lecteur à aller voir les autres articles complémentaires à celui qu’il lit et le gardez ainsi plus longtemps sur votre blog.

En externe, les liens redirigent les lecteurs vers d’autres blogs et sites. Puisque les internautes vont sortir de votre blog, on se dit que ces liens ne sont pas une bonne idée et pourtant si. Lorsque les liens émanent de votre blog, vous permettez aux internautes de faire des recherches plus complètes. Les pages vers lesquelles vous les orientez doivent avoir des contenus complémentaires au vôtre. Lorsque les liens proviennent d’autres sites et pointent vers vous, vous bénéficiez de l’audience de ces sites puisqu’ils orientent leur audience vers votre blog.

Attention toutefois, liens internes et liens externes doivent être pertinents et de grande qualité. On évite de lier des pages qui n’ont aucun lien et on évite de faire des liens vers des blogs ou des sites de mauvaise qualité.

Penser au référencement payant

Beaucoup de bloggeurs pensent, à tort, qu’on ne peut associer le SEO (référencement naturel) au SEA (référencement payant). Ces deux techniques sont pourtant complémentaires puisque si le premier apporte un trafic organique durable, mais qui tarde un peu à venir, le second apporte un trafic qualifié en peu de temps. Le SEA sert effectivement à booster le trafic et on parle d’ailleurs de trafic payant, en opposition au trafic organique.

Le référencement payant peut coûter assez cher, mais il apporte de bons résultats et des résultats rapides. Ainsi, en attendant que le SEO porte ses fruits, vous pouvez investir dans le SEA. Les campagnes de publicités Adwords sont, par exemple, une bonne option.

D’une vue global, le référencement payant permet de :

  • Acquérir une forte visibilité : lorsque vous investissez dans des annonces publicitaires, ces dernières vont apparaître au-dessus des résultats naturels. Autrement dit, vous avez la certitude d’apparaître sur la première page des résultats de recherche. Il ne vous reste plus qu’à rendre votre annonce la plus accrocheuse possible pour attirer l’attention des internautes.
  • Obtenir des visiteurs qualifiés : quand vous obtenez des visiteurs provenant du SEO, vous devez encore les qualifier grâce au webmarketing. Avec le SEA, vous obtenez des visiteurs déjà qualifiés puisque seules des personnes intéressées, des clients potentiels, par vos annonces se rendront sur votre blog. Le ciblage est ainsi plus précis.
  • Mettre en avant vos produits et services : contrairement aux résultats organiques, les résultats payant permettent d’afficher des images. Et on sait tous que les visuels sont plus expressifs et accrocheurs que les débuts de texte affichés dans les SERPs.

Par conséquent, le référencement payant est à privilégier même si les résultats ne sont qu’éphémères. Au moins, il permet de relancer un blog ou de séduire une nouvelle clientèle. Lorsque trafic commencera à décliner, le SEO reprend le relais pour garder les nouveaux lecteurs enregistrés.

Utiliser les réseaux sociaux

Utiliser les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ont un potentiel énorme en matière de communication. Utilisés par des milliards de personnes à travers le monde, ils permettent de partager une information à l’échelle mondiale en quelques secondes. Vos contenus partagés sur ces plateformes bénéficient du même taux de viralité.

A lire – Partage de contenus : comment le faire intelligemment ?

Il faut toutefois s’y prendre correctement pour que vos contenus soient vus et lus par un maximum de monde. Pour ce faire :

  • Optez pour les réseaux sociaux en adéquation avec vos activités :

Si vos personas sont des professionnels et chefs d’entreprise, vous devez être présent sur LinkedIn, le réseau social professionnel par excellence. Si vous souhaitez vendre des articles, Instagram serait plus approprié puisqu’il publie directement les images de vos produits. Si vous souhaitez promouvoir des articles guide, conseils … Facebook est le support à privilégier. Si vous souhaitez partager des news et des buzz, Twitter en fera une bonne publicité.

  • Publiez vos contenus au bon moment :

Globalement, les internautes se rendent sur les réseaux sociaux durant leur pause. En semaine, la pause-déjeuner est le pic d’affluence tandis que durant les week-ends, il n’y a pas vraiment d’horaires précis. En fonction du réseau social choisi, essayez de déterminer les jours et l’heure propices aux publications. Pensez à faire des A/B testings pour être fixé, car les bons créneaux horaires peuvent varier en fonction de votre secteur d’activité.

  • Diffusez les contenus plusieurs fois :

Republier des publications n’est pas seulement conseillé pour Twitter sur lequel la durée de vie moyenne des posts est d’une vingtaine de minutes. Il faut le faire sur tous les réseaux sociaux pour accroître la visibilité de vos contenus. Comme toujours, il faut tenir compte des bons moments, même pour la republication. D’ailleurs, c’est déjà une manière de lancer des A/B testings.

Lire aussi – Publication de contenus : les outils marketing indispensables

  • Partagez les nouveaux, mais aussi les anciens contenus :

La plupart des bloggeurs ne partagent que les contenus récents au fur et à mesure qu’ils sont rédigés. Certes, ces articles doivent être promus sur les réseaux sociaux, mais il ne faut pas pour autant délaisser les anciens contenus. Il est conseillé de les ressortir, de temps en temps, du placard en fonction des tendances et des situations.

Par exemple, l’année dernière, vous avez déjà rédigé et partagé des textes sur Noël. Comme ces festivités reviennent cette année, vous pouvez, à nouveau, republier les textes d’il y a un an vers le début du mois de décembre de cette année. Assurez-vous seulement qu’il s’agisse de contenus froids (en opposition aux contenus chauds) dont le fonds reste intemporel, sinon, mettez-les à jour avant de les remettre sur les réseaux sociaux.

De même, vous pouvez republier d’anciens contenus en fonction des tendances qui animent vos followers.

Lire aussi – Les secrets d’un contenu web durable

Mettre en place une campagne d’emailing

Beaucoup pensent que l’emailing n’a plus sa place dans une stratégie SEO. Grosse erreur ! Certes, l’efficacité des newsletters a un peu chuté avec l’essor des réseaux sociaux, mais les emails restent un bon moyen pour augmenter le trafic vers son blog. Il suffit seulement d’user de quelques astuces pour que vos emails ne finissent plus dans la corbeille de vos destinataires.

Quelles sont ces bonnes astuces ?

  • Des destinataires qualifiés tu choisiras :

Savez-vous pourquoi on demande aux internautes de s’abonner aux newsletters au lieu de leur en envoyer directement ? Parce qu’en s’abonnant, ils consentent librement à recevoir vos emails. Ainsi, vous pouvez être sûr qu’ils les ouvriront puisque leur abonnement marque leur intérêt pour vos activités. A contrario, si vous envoyez directement des emails à des personnes non consentantes, vos courriers électroniques atterriront directement dans la corbeille. Pire encore, vos destinataires pourraient se sentir harcelés à force de recevoir email sur email.

  • Des emails personnalisés tu enverras :

Lorsque vous envoyez un email à quelqu’un, assurez-vous de le personnaliser. On évitera les emails impersonnels qui ne donnent pas vraiment envie d’ouvrir. Ainsi, précisez directement le nom ou prénom de votre destinataire, rappelez-lui quelques bribes de vos derniers échanges, précisez que vu ses besoins, vos offres peuvent y répondre efficacement …

  • Un ciblage tu établiras :

Vous avez de nombreux abonnés sur votre liste, mais cela signifie-t-il que vous devez leur envoyer le même email ? La réponse est non. Vous devez trier vos abonnés en fonction de leur profil. Il vous sera ensuite plus facile de choisir à qui vous devez envoyer tel ou tel courrier.

  • Un call to action tu insèreras :

Pour que vos newsletters et vos autres courriers électroniques vous rapportent du trafic qualifié, n’oubliez pas d’insérer un bouton Call to action dans le corps de l’email. Ce dernier doit être placé au bon endroit et au bon moment. Il doit être bien visible et surtout, doit permettre d’accéder directement à l’offre proposée. Autant que possible, évitez les funnels de vente trop long, car cela pourrait décourager vos followers.

Renforcer votre visibilité

Le SEO et le SEA renforcent votre visibilité en ligne, mais avez-vous pensé à mettre en avant vos adresses de contact ? Si ce n’est pas encore le cas, il n’est pas trop tard pour y remédier.

Comprenez qu’à part cliquer sur un lien vu quelque part (SERPs, blogs, réseaux sociaux …), les internautes peuvent aussi se rendre sur votre blog en saisissant directement votre adresse web. Mais comment pourraient-ils le faire s’ils ne connaissent même pas votre adresse ?

Il faut le leur communiquer donc on le précise sur les cartes de visite, on l’indique bien sur son site, on le précise dans chaque post sur les réseaux sociaux, on l’indique sur les brochures et autres supports physiques … Saisissez toutes les opportunités pour vous faire connaître puis pour faire connaître votre adresse sur le web.

Collaborer avec des influenceurs

Les influenceurs sont aujourd’hui considérés comme les « grands sages » du web. Les internautes boivent leurs paroles et appliquent leurs conseils comme des dogmes. Ils disposent de communauté importante et dès qu’ils publient quelque chose, le nombre d’interactions grimpe à vue d’œil.

Pourquoi ne pas demander à quelques-uns d’entre eux de partager vos contenus sur leurs pages des réseaux sociaux ou sur leurs blogs ? Cela vous fera bénéficier d’un trafic important, mais ne vous réjouissez pas trop vite, il ne suffit pas de demander pour qu’un influenceur consente à vous promouvoir.

En tant que « grand sage » de la toile, les influenceurs ont une réputation à conserver et certains imposent diverses conditions durant le partenariat. Parmi leurs exigences premières, il y a la qualité et la pertinence de vos contenus. Aucun influenceur ne voudra partager un contenu médiocre, tant en structure qu’en fonds. Et puisque vous n’êtes pas le seul à les solliciter, essayez de leur proposer une collaboration difficile à refuser. En gros : démarquez-vous des autres.

Proposer un blog agréable à lire

Faire en sorte que les internautes arrivent sur votre blog ne doit pas être votre seule priorité. Vous devez également faire en sorte qu’ils reviennent. Pour ce faire, soignez l’apparence de votre blog, accélérez sa vitesse de chargement, améliorez la lisibilité de vos contenus et réduisez au minimum les publicités et autres fenêtres qui pourraient gêner la lecture.

Dans la même foulée, publiez des visuels de grande qualité et bien référencés, variez les formats de vos contenus et aérez vos contenus textuels. Il faut que l’apparence globale du blog encourage les lecteurs à revenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *